Auteurs de a à z

 
 
 
     

 

 

Su Tong et les nouvelles

par Brigitte Duzan, 4 septembre 2017

 

Introduction

 

短篇是唱诗的过程,长篇是自我施洗的过程。苏童曾在一篇访谈中这样描述创作短篇与长篇的不同感受。有一段时间,他喜欢用一张桌子上的舞蹈比喻短篇小说的美感,他说:如果一部好的长篇小说是一部气势恢宏的交响乐,那么短篇小说就是室内乐,短篇小说不是一个人的独角戏,长篇小说中诸多文学元素的相互作用,短篇小说中也都有。它虽然不像交响乐般华耀,但其复杂性、丰富性与协作性都能得到体现。

 

« Ecrire une nouvelle est un processus poétique, écrire un roman est un processus d’auto-baptême » a dit un jour Su Tong lors d’une interview pour expliquer la différence entre la nouvelle et le roman. Il aime utiliser une métaphore pour dépeindre l’esthétique de la nouvelle : « C’est comme danser sur une table ». Pour lui, « si un bon roman est comme une symphonie imposante, la nouvelle est plutôt un morceau de musique de chambre ; ce n’est cependant pas une pièce avec un personnage unique – dans le roman, il y a beaucoup d’éléments littéraires qui interagissent entre eux, mais dans la nouvelle aussi. Bien qu’elle n’ait pas le brillant éclat d’une symphonie, elle est à la fois riche et complexe, et combine les éléments les plus divers. »

 

 

     

 

 

 

 

 

 

     

 

 

 

© chinese-shortstories.com. Tous droits réservés.