Groupes de lecture

 
 
 
     

 

 

Club de lecture

Centre culturel de Chine

Année 2018-2019

 

Les auteurs au programme sont – comme l’an dernier - des écrivains contemporains reconnus dont l’œuvre a marqué et continue de marquer les lettres chinoises. Tout en tenant compte de la disponibilité des traductions en français, le but est de proposer pour chaque auteur un texte long et un texte court, voire plusieurs, le choix proposé, restant dans le domaine de la fiction, n’étant évidemment pas exclusif.

 

Dans la mesure du possible, on tentera en même temps de faire connaître les traducteurs et/ou traductrices concernés, en les invitant à venir animer les séances.

 

Auteurs sélectionnés et œuvres proposées

 

1.    Mo Yan 莫言

 

Le mardi 16 octobre 2018

 

- Chien blanc et balançoire 《白狗秋千架》, tr. Chantal Chen-Andro, Seuil 2018, 336 p.

Nouveau recueil de sept nouvelles, initialement parues entre 1983 et 2004.

- Grenouilles 《蛙》, tr. Chantal Chen-Andro, Seuil 2011, réédité en Points, 544 p.

Roman publié en Chine en 2009, d’un style différent des précédents.

 

2.    Liu Xinwu 刘心武

 

Le mardi 4 décembre 2018

 

-     La Démone bleue 《蓝夜叉》, texte suivi d’un portrait de l’auteur et d’un entretien avec lui par le traducteur, Roger Darrobers, Bleu de Chine 2005, 131 p.

-     Poussière et sueur 《尘与汗》, traduction et postface de Roger Darrobers, Bleu de Chine 2004, 128 p.

 

Cet auteur est choisi pour coïncider avec un programme spécial de cinéma, en décembre au musée Guimet, comportant l’adaptation d’une nouvelle de Liu Xinwu de 1982, « Ruyi » ou « Le talisman » (《如意》), publiée en édition bilingue chez You Feng (1999).

 

A partir de janvier 2019 (dates à préciser) :

 

3.   Jia Pingwa 贾平凹

 

-    L’art perdu des fours anciens 《古炉》, trad. Bernard et Li Bourrit, Gallimard coll. Du monde entier, novembre 2017, 1150 p.

-    Le Porteur de jeunes mariées, traducteurs multiples, Stock (bibliothèque Cosmopolite) 1995, 310 p. Recueil de trois nouvelles de 1990 formant une sorte de trilogie.

 

4.   Chi Zijian 迟子建

 

-   Toutes les nuits du monde 《世界上所有的夜晚》, deux nouvelles traduites par Stéphane Lévêque avec le concours d’Yvonne André, Philippe Picquier 2013, rééd. Picquier poche mars 2016, 208 p.

Et/ou : Bonsoir la rose 《晚安玫瑰》, trad. Yvonne André, Picquier poche mars 2018, 224 p.

 

-   Le dernier quartier de lune 《额尔古纳河右岸》, roman traduit par Yvonne André et Stéphane Lévêque, Philippe Picquier 2016, 366 p.

 

5.   Wang Meng 王蒙

 

Nouvelles traduites par Françoise Naour :

 

-   Celle qui dansait, dix nouvelles écrites entre 1987 et 1991, Bleu de Chine 2004, 157 p.

-   Contes de l’ouest lointain, trois nouvelles du Xinjiang, Bleu de Chine 2002, 183 p.

Et/ou : Les sourires du sage, anecdotes de sa vie privée, Bleu de Chine 2003, 150 p.

 

 

NB Les éditions Bleu de Chine ayant disparu, les titres sont disponibles d’occasion ou en bibliothèque.

 

 

     

 

 

 

 

 

     

 

 

 

© chinese-shortstories.com. Tous droits réservés.