Histoire littéraire

 
 
 
     

 

 

La littérature féminine en Chine continentale,

d’hier à aujourd’hui (1919-2019)

par Brigitte Duzan, 10 février 2019

 

Sommaire

 

I. La littérature féminine en Chine : bref parcours historique (1919-1976)

1.       Emergence de la littérature féminine aux lendemains de 1919

Avant 1919 

Pourquoi 1919 ?

2.       Années 1920-1935 : efflorescence de la littérature féminine

A côté du père, la mère de la nouvelle littérature

L’université comme espace social

Nora et la question féminine

Peinture des sentiments et écrits autobiographiques

La malédiction de Nora

3.       1937-1949 : Les années de guerre

Les années 1930-1945

Les oubliées du Manchukuo

Les années 1940 à Shanghai

4.       1949-1976 : les années Mao

La grande illusion

Deux grands romans

 

II. Renaissance et essor de la littérature chinoise après 1976

1.       Années 1980 : affirmation d’une écriture féminine

Qui suis-je ?

Ne pas oublier l’amour

Revendications d’égalité

Liberté, mais avec des limites

Amour dans une vallée (dés)enchantée

2.       Années 1990 : réalisme et marchandisation

Réalisme au féminin   et réalisme au vitriol

Littérature de la vie privée et écriture du corps

 

III. La littérature féminine de Chine continentale au XXIe siècle  

1.       La génération des années 1950-1960

Peinture de femmes entre ville et campagne

Portraits de femmes du Grand Nord

Réflexion sur l’histoire

Littérature de l’exil

2.       Les écrivaines post-70 et assimilées

Lu Min / Ren Xiaowen / Sheng Keyi / Li Juan / Yan Ge

3.       Littérature policière et science-fiction

Littérature policière au féminin

Science-fiction au féminin 

 

Un cas à part : Zhang Yihe et sa quadrilogie des « femmes »

 

IV. La littérature de celles « qui n’existent pas » : une vague souterraine 

Histoires de femmes entre elles

1.       Période classique : le précédent des contes de Pu Songling, les nouvelles de Li Yu.

2.       Années 1920-1930 : Lu Yin, Ling Shuhua, Ding Ling.

3.       Années 1980 et suivantes :

-          « L’Arche » de Zhang Jie, sororité des divorcées, après celle des veuves.

-          « Frères » de Wang Anyi  

-          « Vie privée » de Chen Ran

-          « La chaise dans le corridor », de Lin Bai

-          « Le serpent blanc » de Yan Geling

 

Bibliographie sélective

 

 

     

 

 

 

 

 

     

 

 

 

© chinese-shortstories.com. Tous droits réservés.